Madagascar

Nouvelle Planète est engagée à Madagascar depuis 1995. Les domaines d’intervention de prédilection sont l’accès à l’eau et l’amélioration de l’infrastructure scolaire. Quelques projets dans les domaines des technologies appropriées et de l’agriculture biologique complètent la liste. Nouvelle Planète travaille exclusivement en milieu rural.

Zones d'intervention

Quelques chiffres

Ces chiffres concernent 2016

Nombre de projets
5
Montant des projets
CHF 232'455.-
Nombre de voyages d'entraide
5

Coordination
Cicafe, une équipe locale autonome, coordonne les actions soutenues par Nouvelle Planète. De nombreux spécialistes gravitent autour de Cicafe et interviennent sur appel lors de l’élaboration ou de la mise en place des projets. L’équipe administrative compte six personnes. Elle est basée à Antananarivo.


Stratégie d’intervention
Madagascar est subdivisé en plusieurs entités administratives jusqu’à ce que l’on arrive au niveau des communes. Celles-ci ressemblent plutôt à des districts suisses, puisqu’elles peuvent faire jusqu’à 50 kilomètres de diamètre. Une subdivision supplémentaire nous amène vers les « fokontany », qui comprennent des hameaux, des villages ou des quartiers. Le « fokontany » est aujourd’hui la structure administrative de base. Les habitants sont liés par une sorte de « pacte social implicite » pour faire des travaux d’intérêt publique afin d’entretenir l’infrastructure locale. Nouvelle Planète se base sur ces structures pour la réalisation des projets et focalise son intervention sur quatre communes: Anlavory, Ankaranana, Andriambilany et Ambano. Cette concentration des activités a pour but de promouvoir un développement régional pertinent et cohérent.

Nouvelle Planète soutient aussi les actions d’un groupe suisse de jumelage qui a signé une convention donnant un mandat de suivi. Trois jumelages supplémentaires font partie du réseau.