Albert Schweitzer

  • Albert Schweitzer
  • L'hôpital de Lambaréné aujourd'hui

L’influence d’Albert Schweitzer sur Nouvelle Planète

Nouvelle Planète s’est largement inspirée de « l’éthique du respect de la vie » qu’Albert Schweitzer (1875-1965) a émise sur les bords de l’Ogoué au Gabon pour essayer de trouver une solution à l’époque de décadence qu’il avait l’impression de vivre entre les deux guerres mondiales. « Toute vie émane d’une vie et engendre une vie. Je suis vie qui veut vivre au milieu d’autres vies qui veulent vivre; je dois donc respecter toute vie », préconise le Prix Nobel de la Paix de 1952.

Plus qu’un philosophe, Albert Schweitzer était un homme d’action et de terrain. Il mettait en pratique ce qu’il pensait et était souvent incompris par ses contemporains. Il proclamait le « devoir de venir en aide aux affamés de la Terre » et le réalisait au travers de la médecine en faveur des plus défavorisés de l’époque dans l’hôpital de Lambaréné au Gabon. « L’exemple n’est pas le meilleur moyen, c’est le seul » disait-il. Il croyait en l’Homme comme moteur du progrès, plutôt qu’en les choses, ce qui fait de lui un grand optimiste, orienté vers l’avenir.

Nouvelle Planète agit aujourd’hui encore selon des principes inspirés par l’éthique d’Albert Schweitzer tels que le respect de toute vie, l’action concrète, la recherche de simplicité, la confiance mutuelle et l’optimisme.